Donner une voiture aux Autos du coeur

 

L’association cherche des propriétaires qui souhaitent céder un véhicule.

Toutefois, nous sommes attentifs à l’ancienneté, au kilométrage et aux réparations à effectuer.
C’est pourquoi nous ne pouvons reprendre les véhicules immatriculés avant les années 2000 et d’un kilométrage supérieur à :

+/- 150.000 kms pour les véhicules essence
+/- 200.000 kms pour les véhicules diesel.

Nous vous demandons également de nous fournir la copie du dernier contrôle technique du véhicule.

L’association veille ensuite à réviser par le biais de garages professionnels et s’en remet aux assistantes sociales et associations pour identifier les bénéficiaires.
Ménages surendendettés, mamans solo, jeunes, et aujourd’hui travailleurs pauvres, tous n’attendent qu’un coup de pouce pour reprendre le chemin de la vie.

 

En échange d’un don de véhicule, les bienfaiteurs peuvent prétendre à une réduction d’impôts.

 

Nos bénévoles se déplacent partout en France

Vous pouvez donc laisser votre véhicule près de chez vous, nous nous chargerons de le récupérer.

Vous pouvez donner : une voiture, un deux-roues (mobylette, scooter ou moto), un petit utilitaire, roulant, non accidenté, avec une copie du dernier contrôle technique. L’association se chargera des formalités en préfecture.

Vous n’avez rien à faire, ni à payer.

L’association Les Autos du Coeur se chargera des réparations et du repassage éventuel au contrôle technique.

 

Vous pouvez nous aider !

L’enjeu est de taille : trouver ou garder un emploi, notamment en milieu rural. Alors si un véhicule, un deux-roues ou même un utilitaire que vous souhaitez céder peut aider, franchissez le pas !

 

Formulaire de don de véhicule



 

Le don à une association reconnue d’intérêt général ouvre droit à une réduction d’impôts. A l’issue de votre don, l’association Les Autos du Coeur vous délivre, dans un délai de 2 mois, un reçu fiscal que vous fournirez ensuite avec la déclaration d’impôts et qui vous donnera droit à une défiscalisation.

 

Donner un véhicule, c’est aussi…

– C’est agir pour réduire le nombre de personnes bénéficiaires du RSA et de personnes assistées, grâce à un travail retrouvé.

– C’est encourager la solidarité, réduire la fracture sociale, faire revivre l’espoir.

– C’est lutter contre l’isolement, la marginalisation, la dépression.

– C’est refuser d’être indifférent aux problèmes de très nombreuses familles.

– C’est trouver une solution à leur détresse, car sans argent, pas de voiture et sans mobilité, pas de travail.

– C’est créer pour ces familles plus de liberté, de bonheur, de confort, et faire oublier aux enfants le stress de « ne pas être comme les autres ».

– C’est diminuer le nombre de chômeurs, le nombre d’arrêts de travail (pour cause de pannes), et donc abaisser les prélèvements sur les salaires.

– C’est aider toutes les assistantes sociales du public ou du privé, les associations de réinsertion, les Pôle-Emploi, les services sociaux, de la Croix Rouge, les points Forme Emploi, la COTOREP, le Secours Catholique, le Secours Populaire, Emmaus, etc…

– C’est augmenter le pouvoir d’achat de ces personnes car la mobilité permet d’acheter au meilleur prix.

– C’est augmenter la sécurité en retirant de la circulation des voitures souvent très dangereuses refusées par le contrôle technique mais qui, par manque d’argent, roulent encore.

 

L’association à but humanitaire les Autos du Coeur a besoin de vous.