SURPRISE

Ce vendredi 19 février, une enveloppe dans notre boite à lettres, avec un petit mot très gentil accompagnant un don d’une personne voulant conserver son anonymat. Nous pensons qu’elle se reconnaitra, merci beaucoup pour votre geste

Solidarité : au Havre, les Autos du cœur conduisent les plus démunis sur la route de l’emploi.

L’association Les Autos du Cœur compte plusieurs d’antennes en France. Elle propose des véhicules à bas coûts à des personnes frappées par la précarité.

Mercredi 8 mars 2017, les yeux de Magali brillaient, au Havre en Seine-Maritime, elle a reçu les clefs d’une voiture automatique acquise grâce à l’association Les Autos du cœur.

Passeport pour la mobilité et le retour à l’emploi, ce véhicule est le signe d’un nouveau départ pour cette mère de famille, originaire de Malaunay-Le-Houlme (Seine-Maritime), près de Rouen.

Solidarité. Les Autos du coeur aussi …

 

Moins connue que les Restos éponymes, Les Autos du coeur, association loi 1901, permet à des familles ou des personnes en recherche d’emploi d’accéder à des voitures, parfois un peu anciennes, mais en bon état

 
telegramme_112016
 
Mercredi, Nadia Béghain, résidante de Park An Allée, remettait gracieusement sa voiture à deux représentants de l’association, à savoir André Cabillic, relais pour le Finistère, et Philippe Fontmorin, bénévole de l’Ille-et-Vilaine. Il s’agit d’une voiture datant de 1997, mais impeccable de carrosserie et minutieusement entretenue. 


 

Les Autos du cœur carburent à la générosité

L’association Les Autos du cœur remet dans le circuit des voitures données par des particuliers. Elles sont revendues à petit prix, en partenariat avec les services sociaux

les-autos-du-coeur-carburent-la-generosite

Vous ne pouvez ou ne voulez plus garder votre voiture ? La vendre ou la céder à une casse représente des démarches un peu trop compliquées à vos yeux ? Une solution généreuse existe. À Caen, dans le Calvados, c’est aujourd’hui le choix d’Irène Leblond, conseillée par sa petite-fille. Mardi, elle a fait don de sa Twingo aux Autos du cœur, association chargée de recycler les véhicules.

cote-caen-nov2016
Les Autos du Coeur sur Le Télégramme

 

Philippe Fonmorin et André Cabillic, délégués régionaux, ont pris possession d’un véhicule, jeudi matin, aux Jardins d’Arcadie.

092016
 
L’association Les Autos du coeur a été créée en 2005 et au fil du temps a étendu son rayon d’action à l’ensemble des régions de France. En Bretagne, ce mouvement solidaire compte des représentants à Brest (29), Rennes (35) et Saint-Brieuc.
 


Véhicules réhabilités

 
« Notre objectif est de récupérer, à titre gracieux, des véhicules de particuliers, d’administration ou de société, d’en assurer la réhabilitation chez des garagistes professionnels agréés, avant de les mettre à disposition de familles ne pouvant s’offrir de voitures », expliquent Philippe Fonmorin et André Cabillic, délégués régionaux. Les deux responsables précisent que les voitures sont remises à des individuels ou des familles qui ont l’impérieuse nécessité de posséder un véhicule pour leurs déplacements professionnels.
 


« Nous luttons contre la marginalisation »

 
« Nous luttons ainsi contre la marginalisation, l’isolement et permettons aux récipiendaires de se réinsérer socialement, en relation avec les centres d’actions sociale », ajoutent les deux délégués, qui ont ainsi, jeudi matin, récupéré une voiture auxJardins d’Arcadie. Ce don a été effectué par une personne qui a souhaité conserver l’anonymat et qui explique qu’elle a découvert Les Autos du coeur grâce à sa fille.« J’avais émis le voeu de céder mon véhicule à un lycée technique, mais quand ma fille m’a parlé de cette association et de ses objectifs, j’ai préféré agir comme je viens de le faire, même si certains amis ne comprennent pas nécessairement ma démarche », commente la résidante des Jardins d’Arcadie.

Voir l’article sur Le Télégramme

Les Autos du Coeur dans UP LE MAG !

Donner sa vieille voiture pour sauver un emploi…

up_lemag1,6 millions de véhicules en état de circulation sont détruits chaque année. Pourtant, ces voitures pourraient servir à des personnes qui n’ont pas les moyens de s’en offrir mais qui en auraient grandement besoin pour trouver, et garder, un emploi. Un défi pour l’association « Autos du Cœur ».

Il y a trois ans, Christopher Cattier, père de deux enfants, vivant à Albi, faisait des remplacements en tant qu’agent d’entretien. « Je finissais tard le soir et je commençais tôt le matin, à des heures où les transports en commun ne fonctionnent pas. J’avais un véhicule d’occasion qui tombait tout le temps en panne et ces réparations me coûtaient cher », se souvient-il.

Quand il entend parler de l’association Autos du Cœur, qui fait don de véhicules en état de marche à des personnes en difficulté, il n’hésite pas : c’est la solution à son problème de voiture sans quoi il ne pourrait plus se rendre au travail.

Les autos du coeur, des voitures pour les familles modestes.

 

L’association propose aux familles modestes d’acquérir des voitures à prix bas.

 

Vérification des niveaux et derniers contrôles de routine avant la livraison officielle. À Valliquerville (Seine-Maritime), Abdourahmane Konaté va prendre possession d’une voiture qu’il a achetée à l’association « Les Autos du Coeur ». Après quatre mois d’attente et de démarches, ce père de famille est donc désormais propriétaire de sa voiture. Un moyen de transport, mais surtout un sésame pour l’insertion professionnelle. « J’ai cherché un peu partout du boulot et souvent en intérim, on nous dit que ‘si tu n’as pas de véhicule on ne peut pas te prendre’ donc j’ai compris qu’il fallait que je trouve une solution », explique le père de famille.

3 000 euros maximum

Toutes les voitures venant des « Autos du Coeur » font l’objet d’un parcours spécifique. « Nous récupérons le véhicule gratuitement, ensuite il est amené dans un garage avec lequel nous avons des accords. Le véhicule est ensuite entièrement révisé », explique Jean-Pierre Cannot, bénévole des « Autos du Coeur ». La voiture est ensuite vendue à un bénéficiaire dont les revenus sont modestes. Le prix n’excède jamais les 3 000 euros et le prêt est financé par un microcrédit.
 
Source : http://www.francetvinfo.fr/economie/les-autos-du-coeur-des-voitures-pour-les-familles-modestes_1026043.html